Nouvelles

Le Cardinal Ambongo rencontre le clergé Kinois après l’état d’urgence

  • 05 août 2020


Texte et photos: Aimé Mbala
 
 

Le Cardinal Fridolin Ambongo parle au clergé kinois le 03 août 2020
 
 
Le Cardinal Fridolin Ambongo a présidé une réunion le lundi 3août 2020 au Complexe Scolaire Cardinal Monsengwo, à Kinshasa. Y ont pris part près de 250 prêtres membres du clergé Kinois. C’est sa première réunion avec le clergé depuis que l’état d’urgence sanitaire avait été décrété en mars 2020 à cause de la pandémie de la Covid-19.
L’ordinaire de Kinshasa a d’abord encouragé les prêtres dans leur ministère, surtout celui d’accompagner les fidèles pendant cette période de la pandémie, et il leur a demandé de continuer d’exercer leur pastorale dans la joie: «Soyez heureux de votre travail malgré la crise sanitaire qui pourrait encore durer longtemps.» Il leur a, néanmoins, demandé de respecter et faire respecter les gestes barrières pour éviter la propagation du coronavirus.
 

Un groupe de prêtres en pleine réunion avec le Cardinal Ambongo le 03 août 2020
 
 
L’Archevêque de Kinshasa a ensuite dénoncé la situation sociale dans laquelle vit la majorité des congolais suite aux tensions politiques au sein de la coalition au pouvoir: « Pendant ce temps, le peuple est oublié, voire ignoré. Nous vivons dans une grave crise économique avec des pertes d’emplois, l’inflation galopante de la monnaie nationale qui entraîne l’augmentation des prix des denrées alimentaires, etc. » Il a profité de cette occasion pour remercier le clergé Kinois pour le message de soutien qu’il lui a adressé suite aux insultes dont il a fait l’objet de la part de certaines personnes mal intentionnées après son homélie du 30 juin 2020.
Le Cardinal a ensuite appelé les prêtres à la bonne gestion des paroisses. Il a déclaré qu’une commission sera mise en place pour réfléchir sur la solidarité entre les paroisses, car, selon lui, la péréquation (caisse de solidarité entre les paroisses de l’Archidiocèse) a montré ses limites. Pour le Cardinal, l’idéal serait que les paroisses du centre-ville, qu’il a lui-même qualifiées de ‘’robustes’’, établissent un partenariat avec celles de la périphérie dans la construction et la prise en charge des prêtres. Il a ainsi donné les exemples des paroisses comme Sainte Anne et Sacré-Cœur de la Gombe, qui ont fait preuve de solidarité envers les paroisses Saint Marcel à N’sele et Notre Dame d’Espérance Inye à Maluku, respectivement.
Enfin, le Cardinal a attiré l’attention des prêtres sur leur relation avec les mineurs. Cette question, a-t-il insisté, est prise au sérieux par le Saint Siège, qui recommande la tolérance zéro pour les membres du clergé qui seraient impliqués dans les abus sur les mineurs.

 

Photo de famille du Cardinal, les évêques auxiliaires (Mgr. Kisonga, à gauche et Mgr Tshomba, évêque nommé, à droite en costume noire) et les prêtres.
 
 
Signalons que la rencontre entre le Cardinal Ambongo et les supérieurs majeurs de différentes congrégations et instituts religieux présents à Kinshasa est prévue pour ce jeudi 6 juin 2020.

 

 

Partagez cet article