Nouvelles

Les Eglises Catholique et Protestante s’engagent dans la lutte contre la Covid-19 en RD Congo

  • 17 août 2020

Texte et photos : Aimé Mbala

 
Dans le cadre du projet d’appui à la prévention contre le coronavirus par la communication pour le changement de comportement pendant et après l’épidémie, les Eglise Catholique et protestante ont procédé à la remise des kits de sensibilisation aux points focaux et messagers de vie le vendredi 14 août 2020 au Centre Interdiocésain à Kinshasa.

A travers ce projet, le consortium CENCO-ECC vise à sensibiliser 312 communes urbaines et rurales du pays sur l’existence et le danger que représente le virus. A en croire le coordinateur du projet, le Père Clément Makiobo de la Justice et Paix/CENCO,  la réouverture des églises et lieux de culte, des discothèques, du trafic aérien, fluvial et maritime va favoriser d’importants mouvements des masses dans les églises, les ports et les aéroports. Cela, selon lui, augmente le risque d’une résurgence incontrôlable de la pandémie.



Un groupe de points focaux et messagers de vie pendant la cérémonie


Les églises Catholique et Protestante, avec l’aide de l’Union Européenne, ont formé 321 points focaux et 1248 messagers de vie qui sont déjà déployés à travers le territoire national pour sensibiliser la population à la vigilance et l’observation des mesures barrières. Ces points focaux et messagers de vie ont été équipés des affiches et banderoles contenant des messages de sensibilisation approuvés par l’équipe de riposte comme « portez correctement votre cache nez », « Lavez-vous régulièrement les mains avec du savon », « Respectez la distanciation sociale d’au moins un mettre », etc.
Ces messages seront également véhiculés pendant la sensibilisation à l’aide des mégaphones. La CENCO et l’ECC, qui sollicitent l’appui des autorités compétentes dans la réussite de leur projet, invitent les citoyens à la responsabilité sur l’existence de la maladie, la nécessité de se protéger et d’accepter un changement de comportement dans le vécu quotidien. En fin, elles rappellent que la levée de l’état d’urgence n’est pas synonyme de la fin de la covid-19, avec laquelle il nous faudra désormais apprendre à vivre, selon les prévisions de l’OMS.



Mgr Nyamuke, 1er vice-président national de l’ECC remet un mégaphone à  l’un des membres de l’équipe de sensibilisation
 
 

 

Partagez cet article